Au Népal, des hommes risquent leur vie sur des falaises escarpées pour récolter du miel.

Depuis le sommet, ils déroulent l’échelle peu à peu. En dessous, accroché à la falaise, Madan Singh se lance. Sous ses pieds plus de 150 mètres de vide. Le chasseur de miel n’a aucune sécurité. Sa cible : cet énorme essaim d’abeilles, qu’il attaque avec des outils de fortune. Un simple panier au bout d’une perche, le butin est ensuite remonté avec la plus grande précaution.

Une tradition qui a plus de 10 000 ans

Ces hommes font partie de la tribu Gurung, ils perpétuent une tradition qui a plus de 10 000 ans au péril de leur vie. La veille, ils étaient partis de leur village, accroché dans le massif des Annapurnas au Népal. Deux expéditions par an, une cinquantaine de personnes lourdement chargée. Pendant des heures, il leur faut escalader au milieu de la jungle avant d’installer leur camp, ensuite les plus anciens implorent l’aide des esprits de la forêt.

via franceinfo