+(977) 9851048968 info@nepalayak.com

Comme partout ailleurs dans le monde, le Népal célèbre lui aussi la fête des mères. Ce festival porte le nom de Aama ko Mukh Herne Din qui signifie littéralement “le jour où l’on voit le visage de sa mère”.

Ce festival n’appartient à aucune religion ou région spécifique et est célébré à travers tout le pays, par toutes les communautés.

aama ko mukh herne din

LE MYTHE

Un jour, un jeune garçon emmène ses vaches paître à proximité d’un étang. Alors qu’il sort son repas et commence à manger, un morceau de nourriture tombe dans l’eau. La scène se répète ainsi chaque jour que le garçon vient déjeuner ici.

Finalement un jour, le garçon, curieux de cet étrange phénomène, s’approche de l’étang et aperçoit sa mère, alors décédée, dans l’eau. Avec insistance, il lui demande de rentrer à la maison avec lui mais sa mère lui répond qu’elle est morte et que les morts ne peuvent revenir. Il se met à pleurer. Pour le consoler, elle lui promet d’apparaître au même endroit, chaque année, en ce jour de nouvelle lune du mois de Baisakh.

Le jeune garçon acquiesce et rentre chez lui. Et chaque année, il se rend à l’étang pour voir sa mère et lui apporter à manger.

nepal mother s day

LE FESTIVAL

A cette occasion, les Népalais se rendent chez leur mère pour leur rendre hommage. Ils leur apportent de la nourriture, des vêtements et divers présents.

mata tirtha temple

Pour ceux dont la mère est décédée, ils lui rendent hommage à travers des offrandes et donnent du Sida Daan (une mixture de grains de riz et d’aliments purs) à un pandit (prêtre religieux). Dans la vallée de Kathmandu, beaucoup de personnes se rendent au temple de Mata Tirtha, un village à 9kms à l’ouest de la ville pour réaliser cette Sraddha (hommage aux morts). Le festival porte d’ailleurs aussi le nom de Mata Tirtha Ausi. Ailleurs, les gens se rendent au bord de bassins et de rivières pour y faire des ablutions et des offrandes.

mother s day nepal